Entrepreneur du mois de septembre : Sébastien Cliche-Roy

Sébastien Cliche-Roy, entrepreneur-né, aspire déjà à la création de plusieurs entreprises.

Pérou 2014

Étudiant à l’Université Laval en administration-entrepreneuriat, Sébastien est de ceux qui aiment sortir de leur zone de confort. Grand voyageur, ne lui parlez surtout pas des voyages tout inclus. Bien organisé et débrouillard, il préfère la spontanéité, l’imprévu et se laisser porter par l’inspiration du moment. « Les voyages moins organisés, ou de style backpack, ont quelque chose d’un peu plus excitant. J’y apprends à prendre ma place et à me démerder, c’est très formateur! » proclame Sébastien.

Ce grand passionné de la nature adore les voyages et entretient également des passions pour la cuisine et les alcools. Inspiré, il concocte chaque saison une nouvelle carte de cocktails pour l’Auberge St-Antoine, Hôtel de luxe Quatre diamants au cœur du Vieux-Port de Québec, classé comme l’un des meilleurs hôtels au pays. Comme tout bon entrepreneur ambitieux, Sébastien a débuté, il y a plus de quatre ans, comme commis-serveur puis, a franchi les échelons jusqu’à devenir la tête des barmans et responsable de la carte de cocktails.

 

Animé par le goût de l’aventure, il avait depuis longtemps l’ambition d’étudier à l’étranger pour, non seulement poursuivre ses études dans un environnement complètement différents, mais également pour développer sa personne, forger son caractère et déployer ses compétences intra et interpersonnelles.

Sébastien, accompagné ici d’Élodie Mouillet et Nesrine Kheroua, ses coéquipières lors de la compétition universitaire du Symposium de Gestion de Ressources Humaines

D’ailleurs, l’hiver dernier, Sébastien s’est envolé pour l’Espagne où il a fait une session de six mois à Toulouse Business School à Barcelone. Cette expérience entrepreneuriale des plus enrichissantes lui a permis de participer à plusieurs concours, notamment le Startup bootcamp où il a développé des concepts d’entreprise et exercé ses talents de pitcher… tout en exerçant son anglais et son espagnol! Il en est reparti avec un réseau de contacts de partout dans le monde, en plus du prix du meilleur pitcherDe retour au Québec, il n’avait pas le temps d’être nostalgique puisque plein de projets l’attendaient, dont Caribook…

 

Le 21 juin 2016, Sébastien, Annabelle Dubé et Édouard Garceau-Bolduc, tous étudiants en administration, ont participé à un Startup Weekend à Longueuil où ils ont eu l’idée d’un concept de covoiturage et ont remporté la 2e place. S’étant mesurés à des projets novateurs dans des concours tels le Défi OSEntreprendre et PRIX ENTREPRENEURSHIP YQB – Université Laval, ils se sont fait reprocher maintes fois le manque d’originalité de leur idée, c’est toutefois sans mentionner les louanges quant au perfectionnisme de leur plan d’affaires. Alors que l’idée était bien développée, ils ont su s’entourer de trois autres étudiants en ingénie pour combler les besoins en programmation. Finalement, au début de l’hiver 2017, un septième membre s’est ajouté, Mathieu Loiselle, et l’équipe a investi quelques 10 000 $, en plus des quelques 20 000 $ obtenus par divers concours et bourses, pour lancer officiellement le projet. Cette histoire de sept étudiants de l’Université Laval pour qui le covoiturage a une valeur environnementale, sociale et économique attire les journalistes et la population.

À l’ère du partage et du communautaire, ces jeunes ont su réinventer un concept déjà existant, celui du covoiturage interurbrain, en peaufinant et en améliorant l’expérience-utilisateur à l’aide d’une application mobile et de fonctionnalités innovatrices, simplifiant et optimisant ainsi tout le processus parfois complexe de l’autopartage.

Travailler en équipe a ses avantages puisque chacun contribue selon son expertise et ses forces. Toutefois, la communication est mise à rude épreuve… L’interprétation des communications écrites ou verbales peut parfois, pour ne pas dire souvent, être ambiguë. « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. » Sébastien est pointilleux et perfectionniste, en plus d’être une tête forte; le problème est que tous les membres de l’équipe le sont et quand vient le temps de vendre son opinion ou de faire des spéculations, ils ont droit à une tempête d’obstinations! Heureusement, ils font preuve de professionnalisme et savent faire des compromis.

De gauche à droite : Léandre Godbout (stagiaire, développement des affaires), Sébastien Cliche-Roy (vp exécutif), Gabriel Laflamme (Développeur), Simon Frenette (Head développeur), Édouard Garceau (président), Mathieu Loiselle (VP développement des affaires, partenariats), Alexandre Verret (développeur). On peut également voir Anabelle sur le cellulaire que tient Mathieu.

 

Principal défi pour un étudiant entrepreneur

Outre la gestion du temps et des priorités, Sébastien croit que son plus gros défi en tant que jeune entrepreneur est de trouver l’équilibre avec sa vie professionnelle et personnelle. Il avoue que, n’ayant pas le choix, il a une sa vie sociale plutôt nocturne, au détriment de son sommeil.

Conseil à un entrepreneur étudiant

« Il est bien d’avoir des idées, mais si rien n’est mis en œuvre, ça n’ira nulle part. (…) Les gens ont peur de faire des sacrifices, mais on n’a pas le choix. » nous rappelle notre sage entrepreneur ayant déjà compris que « frapper un mur » est formateur puisque nous apprenons de nos « erreurs » et que c’est grâce aux embuches que nous évoluons.

Ne sachant pas se contenter de demi-mesures, Sébastien jongle avec son emploi-étudiant, son poste de vice-président exécutif au Regroupement des Étudiants Entrepreneurs de l’Université Laval – club RÉEL, ses études universitaires, ses participations à des compétitions académiques dont Les Jeux du Commerce pour lesquels il se prépare, et la gestion de Caribook où il investit entre 3 et 9 heures par jour. Bien que Caribook soit lancée, le plus gros du travail reste à venir. « Nous avons débuté l’ascension de la montagne en lançant l’application, après plus d’un an de préparation, mais il faut maintenant la monter, cette montagne! » Au quotidien, l’équipe s’occupe à bonifier l’application, à commercialiser dans plusieurs régions, à gérer les relations de presses, à développer des partenariats, à alimenter les réseaux sociaux, à créer et à gérer du contenu, à effectuer du marketing de terrain, et à travailler sans relâche pour faire grandir la clientèle.

Le plus impressionnant n’est pas de constater l’agenda chargé de Sébastien, mais bien de savoir qu’il prend le temps de bien faire ce qu’il entreprend… Un modèle de dévouement et de rigueur!

Toute l’équipe de l’ACEE tient à féliciter Sébastien pour sa nomination « Entrepreneur du mois de septembre ». Pour souligner l’initiative entrepreneuriale des membres de clubs nommés entrepreneur du mois, l’ACEE remet 100$ et COOPSCO, offre gracieusement une carte-cadeau de 100$.

Pour suivre Sébastien…

LinkedIn

Pour suivre Caribook…

Site web Caribook.ca

Facebook   Caribook – Covoiturage simplifié  

Instagram

Caribook dans les médias…

La tribune, Le nouvelliste, le Soleil 

Journal de Montréal et Québec 

Première Heure Radio-Canada 

Salut Bonjour

Rdi matin 

Impact Campus 

Blogue de Pascal Forget

Entrevue avec Bruno Guglielminetti 

Radio X 

Entrevue BLVD

Passage WKND

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>