Entrepreneur du mois de mai: Clément Servant

Il naît en France, grandit à Amsterdam, puis retourne faire l’école en territoire français avant de s’envoler vers le Québec, où il entame, en 2016, son parcours universitaire au HEC Montréal en administration des affaires. L’année d’après, en plus de ses études et de ses stages, il se lance en affaires en créant une application mobile qui vise à dynamiser la communauté étudiante de Montréal. Voici le parcours étonnant de Clément Servant, 19 ans, Français d’origine et maintenant Québécois de cœur.

Le jeune Clément était un garçon de théâtre et de musique. Il a foulé les planches à de nombreuses reprises et a fait partie d’une grande chorale d’enfants. Aussi intéressé par l’accessibilité qu’offrent les technologies, il a créé, à l’âge de 12 ans, un site web sur lequel il présentait les divers points d’intérêt de Paris et où il publiait de petites vidéos destinées à ses internautes. C’est peut-être à cette époque que, inconsciemment, Clément a commencé à tracer sa voie en tant qu’entrepreneur.

Malgré son choix de programme universitaire et son intérêt pour les technologies, Clément n’avait pas l’ambition de se lancer en affaires. C’est à son arrivée au Québec, alors qu’il menait une campagne pour le comité d’intégration du HEC, qu’il a réalisé à quel point il aimait la gestion de projets : « Bâtir, construire, rassembler des gens autour d’une idée à concrétiser, voilà ce qui m’a plu. » C’est à la suite de cette expérience que Clément est passé du théâtre à l’entrepreneuriat en intégrant le club d’entrepreneurs étudiants du HEC, la YEP, afin d’approfondir son intérêt pour l’entrepreneuriat.

Jak, pour et par les étudiants

C’est en 2017 que Clément et les six membres de son équipe ont entrepris le projet Jak, une application qui propose les bonnes adresses étudiantes, les bons plans du moment ou encore les actualités de la ville de Montréal. Avec pour mission de rendre Montréal le plus accessible possible, Jak vise à rassembler les étudiants et à leur démontrer ce que la ville a à offrir. De là, d’ailleurs, le nom de l’application, qui est un clin d’œil à Jacques-Cartier, le premier Européen à avoir découvert Montréal. Qu’est-ce qui distingue Jak des autres applications du même genre? C’est entre autres son aspect 100% étudiant : « Jak, on l’a créé POUR les étudiants, mais c’est aussi conçu PAR des étudiants. Je crois que c’est un peu ce qui en fait sa force, puisque ça crée un esprit de communauté ».

Le concept de l’application découle d’un constat fait par Clément à son arrivée au Québec : « J’aurais aimé avoir un petit guide pour m’aider à me repérer, mais surtout à identifier les endroits intéressants, les bonnes adresses à visiter à Montréal. Dans une ville aussi grande et vivante, il est difficile de tout découvrir sans outils pour s’aider. » Bien qu’il existe des guides de voyage papier, son intérêt pour les outils technologiques l’a poussé à vouloir créer une application, afin d’accroître l’accessibilité à l’information.

Fonctionnant avec le principe de la géolocalisation, l’application vous indique les bonnes adresses se situant à proximité en fonction de la catégorie choisie: Manger, Boire, Clubber, Chiller, Bouger, Quotidien. La plupart des catégories ont ensuite des options (prix, type d’activités) pour vous permettre de trouver l’endroit qui correspond le mieux à vos attentes. Finalement, l’application comporte une section actualité nommée « What’s up », où on retrouve des articles à propos de différents lieux et événements de Montréal. Jak, c’est un peu comme un portrait de la ville au bout de votre pouce!

Un jeune entrepreneur ambitieux

Du haut de ses 19 ans, Clément voit grand pour son entreprise : « Mon but ultime avec Jak, c’est de rendre toutes les villes du monde le plus accessible possible aux jeunes et par les jeunes, tout en encourageant le dynamisme étudiant. Je me plais à imaginer une version de Jak dans toutes les villes étudiantes du monde! » Évidemment, il est bien conscient qu’il y a plusieurs marches à gravir avant d’atteindre le sommet. L’objectif numéro un est de développer l’application au maximum à Montréal et dans les alentours. Par la suite, l’équipe souhaite cibler les autres grandes villes étudiantes du Québec, pour éventuellement s’étendre au Canada, avant d’exporter son concept dans les autres métropoles du monde.

De telles ambitions reflètent bien la personnalité de ce jeune entrepreneur. Intransigeant, travailleur et rassembleur, voilà les qualificatifs qui lui sont attribués et qui expliquent ses nombreuses réussites. Gagnant du premier prix au concours de pitch du Colloque 2017 de l’ACEE du Québec, il a tôt fait de prouver la raison d’être de son projet et sa capacité à le réaliser. Son leadership a contribué à la formation d’une équipe motivée et performante, et son ouverture lui permet d’apprendre chaque jour à être un meilleur gestionnaire.

Alors qu’on lui a déjà dit qu’il valait mieux attendre d’avoir fini les études pour se lancer en affaires, Clément Servant est convaincu du contraire : « C’est une chance incroyable de vivre dans une ville où l’entrepreneuriat est autant encouragé. Je crois qu’il faut saisir l’opportunité lorsqu’elle se présente, sans ne jamais perdre de vue l’équilibre entre sa vie d’entrepreneur et sa vie d’étudiant. » Cette philosophie, les membres de l’équipe l’appliquent à la lettre, alors qu’ils poursuivront le développement de l’entreprise à partir des quatre coins du monde cet été, à l’occasion de stages ou de voyages. « Il faut s’accommoder pour garder une équipe performante et motivée. C’est une question de gestion humaine des ressources! Avec une bonne organisation, tout est possible, il suffit d’être ouvert aux possibilités. »

Alors que l’équipe de Jak travaille présentement au développement de l’application à Montréal, on espère voir le concept dans une autre ville très bientôt!

Toute l’équipe de l’ACEE tient à féliciter Clément pour sa nomination d’ « Entrepreneur du mois de mai ». Pour souligner son initiative entrepreneuriale, l’ACEE lui remet 100 $ et COOPSCO lui offre gracieusement une carte-cadeau de 100 $.

 

C’est le 1 mai 2018 que fut officiellement lancée l’application Jak, après plus d’un an de travail. Elle est disponible sur Apple Store et Google Play. Découvrez-la!

Pour suivre Clément et Jak :

Facebook : https://www.facebook.com/jakmontrealofficiel/ 

Instagram : https://www.instagram.com/jakmontreal/

Site web : www.jakmontreal.com

LinkedIn: linkedin.com/in/clément-servant-15520a136

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>