Étudiant entrepreneur : Liam Di Bello, de Pelouses Di Bello

Liam Di Bello_Les Pelouses Di Bello

Les Pelouses Di Bello, c’est la concrétisation du rêve de Liam Di Bello, un étudiant entrepreneur de l’Université du Québec en Outaouais – campus de Saint-Jérôme qui a toujours eu une passion pour l’entrepreneuriat… et le gazon. Responsable de la tonte des pelouses de ses voisins dès l’âge de 8 ans, Liam a longtemps travaillé dans le domaine avant de lancer sa propre entreprise. Aujourd’hui, lui et son équipe d’« adonis de la tonte » offrent un service ponctuel de tonte personnalisée à plusieurs résidents et entreprises des Laurentides.

 

Plus que de simples pelouses

Quel est l’éventail de services offerts par ton entreprise?

La tonte de pelouses résidentielles et commerciales, c’est notre principale activité. On fait également de l’ouverture de terrain, du nettoyage printanier, de l’aération de pelouse et du ramassage de feuilles.

On développe aussi un service de déneigement de toit, qui est voué à prendre de l’expansion dans les prochaines années.

 

D’où vient le titre d’« adonis de la tonte »?

Ce slogan, c’est une façon ludique pour nous de communiquer le plaisir et le professionnalisme qu’on met dans notre travail. On veut que nos clients soient fiers de leur gazon et qu’ils aient envie de nous rappeler et de nous recommander à leurs amis.

 

Qu’est-ce qui distingue Les Pelouses Di Bello des autres entreprises de tonte?

Tellement de choses! Notre approche personnalisée, la relation de proximité avec nos clients, la qualité de notre travail, notre conscience écoresponsable dans le choix de nos produits et de nos techniques.

On aime dire qu’on se démarque par une attention particulière portée aux détails et une habileté à répondre aux besoins personnalisés de notre clientèle. Notre équipement à la fine pointe nous permet d’être efficaces sur les plus grands terrains et minutieux sur les plus difficiles. Chaque tonte est faite en fonction des particularités du sol et des désirs du client. Il n’y en a pas une pareille!

 

Pour l’amour des pelouses et de l’entrepreneuriat

Pourquoi la tonte de pelouses?

Parce que j’aime être dehors et que je suis fasciné par le gazon depuis que je suis tout petit! À 8 ans, j’ai eu ma première « entreprise » de tonte. Je faisais du porte-à-porte sur ma rue pour offrir mes services. Mes voisins ont été mes premiers clients. Plus tard, à l’adolescence, j’en ai fait un emploi étudiant. Avec le temps, j’ai développé des connaissances et une expertise dans le domaine, tant par rapport à l’équipement et aux techniques à utiliser qu’aux différents types de sols.

 

Quelles sont tes aspirations pour Les Pelouses Di Bello?

Ultimement, j’aimerais qu’on devienne le Starbucks de la tonte de pelouses. J’aspire à créer une image de marque forte et à avoir un standard de qualité élevé qui serait reconnu et recherché. Je voudrais avoir des équipes dans différentes régions du Québec, afin que tout le monde puisse profiter des services de Pelouses Di Bello.

Pour moi, ce n’est pas qu’un projet étudiant, je souhaite réellement développer mon entreprise et l’amener plus loin. Je n’exclus toutefois pas l’idée de démarrer d’autres projets en parallèle!

 

Que trouves-tu le plus difficile dans cette aventure entrepreneuriale?

Le fait d’étudier et de travailler sur mon entreprise à temps plein, c’est évidemment un challenge. J’ai dû apprendre à m’organiser, et surtout, à déléguer. Trouver des employés dévoués et méticuleux est aussi un défi, surtout dans un domaine saisonnier, mais j’ai réussi à m’entourer de ressources-clés qui me sont complémentaires et qui m’aident à faire rayonner l’entreprise.

 

Un entrepreneur impliqué et passionné

Que t’apporte ton implication dans le club d’entrepreneurs étudiants de l’UQO?

Le Club de FEU, c’est pour moi un accès vers des relations professionnelles. En participant à différents événements entrepreneuriaux régionaux et provinciaux, j’ai réussi à créer des contacts significatifs et même à aller chercher des nouveaux clients.

Même si mon agenda est assez rempli, je trouve important de prendre le temps de m’impliquer, c’est une belle occasion d’apprendre et de réseauter.

 

Quel genre d’entrepreneur es-tu?

Fondamentalement, j’aime rassembler les gens et avoir du plaisir. Je crois que ça se ressent dans ma façon d’aborder le travail et de gérer mon équipe. Je suis aussi très impliqué et passionné par ce que je fais, j’y vais toujours à fond. Je n’ai pas peur de prendre des risques, mais je m’assure qu’ils soient calculés.

 

Quel conseil donnerais-tu à un(e) étudiant(e) qui a un projet d’affaires en tête, mais qui hésite à se lancer?

Le plus grand ennemi de tout entrepreneur, c’est lui-même. On s’impose souvent nos propres limites, alors il n’en tient qu’à nous de les dépasser. Donc, si tu as un réel désir d’entreprendre et que tu es prêt(e) à y mettre le temps et les efforts, lance-toi, tu vas y arriver!

 

Pelouses et pandémie

[Question contextuelle en cette période de pandémie]

Comment ça se passe pour vous en cette période de pandémie?

À la mi-avril, on a eu le OK du gouvernement pour pouvoir commencer à opérer. Le contexte rend les clients un peu réticents et on le comprend, mais certains ont déjà sollicité nos services, donc on commence la saison tranquillement.

Bien entendu, on prend des dispositions pour assurer la sécurité des employés. On a d’ailleurs réaménagé nos camionnettes pour permettre la distanciation sociale, même en déplacement!

Notre équipe est prête et motivée. On va se souhaiter un bel été malgré tout!

 

***

 

Pour en apprendre davantage, consultez la page Facebook de Les Pelouses Di Bello.

 

Toute l’équipe de l’ACEE tient à féliciter Liam Di Bello pour sa nomination à titre d’étudiant entrepreneur du mois d’avril 2020. Pour souligner son initiative entrepreneuriale, COOPSCO lui offre gracieusement une carte-cadeau de 100$.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>