Étudiante entrepreneure 2021: Maëva Anastase, de Mumbox

Maëva-Anastase-Mumbox

Étudiante en soins infirmiers et mère de deux enfants, Maëva Anastase est aussi une entrepreneure depuis qu’elle a lancé son projet Mumbox. De son intérêt pour les cosmétiques bios et son désir de prendre soin des mamans est né un concept de boîte de produits de soins corporels spécialisés et bons pour la santé des femmes et des bébés.

 

Mumbox, des produits de soins pour femmes et mamans

Comment est née l’idée de Mumbox?

L’idée est venue de mon shower de bébé, lors duquel je n’avais reçu que des produits pour bébé, mais rien pour maman. J’ai été surprise, car les mères aussi ont besoin de prendre soin d’elles, la grossesse ayant de grands impacts sur le corps.

Je me suis alors dit qu’il fallait absolument des produits de soins pour les mères, mais aussi pour toutes les femmes qui souhaitent prendre soin d’elles. Le concept des box est né de ce constat.

 

À quoi ressemblent les boîtes Mumbox?

Ce sont des coffrets contenant des produits de soins pour femmes. On y trouve des crèmes, des masques faciaux, des sérums, des vernis et plus encore. Certaines contiennent aussi quelques accessoires pour bébé.

Ce qui distingue les Mumbox des autres box de produits de soins, c’est d’abord le fait que tout le contenu des boîtes est local. Aussi, les produits sont reconnus pour ne pas nuire à la santé des femmes et des bébés de par leur composition d’ingrédients sains. Ces produits ne se trouvent pas en pharmacie ou en grandes surfaces, les boîtes permettent donc de découvrir des produits spécialisés.

 

À qui s’adressent ces boîtes de produits?

Nous avons des boîtes destinées aux mamans et futures mamans, mais nous en avons aussi une pour les femmes, peu importe si elles ont des enfants. L’objectif est que les femmes découvrent des produits corporels sains et adaptés à leurs besoins.

Si la boîte Mumbox est un cadeau de choix pour les showers de bébé, c’est aussi une bonne façon de découvrir des produits d’esthétique locaux, ou simplement de prendre soin de soi.

 

Quelle est ta vision pour Mumbox?

Je veux permettre aux gens de découvrir les biocosmétiques. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits chimiques pour qu’ils soient efficaces!

Pour l’instant, je vais vendre au Québec, mais j’aimerais éventuellement vendre des boîtes Mumbox à travers le Canada.

 

Entrepreneure et infirmière

D’où vient ton intérêt pour l’entrepreneuriat?

Quand je suis arrivée au Canada, j’ai fait une formation en comptabilité. C’est là que j’ai découvert le monde des affaires et je dois dire que ça m’a plu.

Après ma formation, je ne savais pas ce que je désirais vraiment faire dans la vie. J’avais toujours eu un intérêt pour le secteur médical, en même temps j’aimais le secteur des affaires. J’ai donc passé un test d’orientation, et il s’avère que ces deux sphères (santé et affaires) sont ressorties au même niveau dans les résultats. Mon conseiller m’a suggéré de faire les deux afin de répondre à mes différentes aspirations.

J’ai donc choisi de faire mes études en soins infirmiers tout en démarrant un projet d’entreprise. Ainsi, au quotidien, je fais les deux choses que j’aime le plus!

 

Comment tes études en soins t’aident-elles à développer Mumbox?

Mes connaissances en soins me permettent de choisir des produits qui sont composés d’ingrédients sains et sécuritaires pour les femmes et les enfants. Les allégations sur les emballages sont parfois trompeuses, j’ai l’avantage de pouvoir me baser sur mon savoir scientifique pour étudier la composition des produits avant de les offrir dans mes boîtes.

 

Défis et apprentissages

Où en es-tu dans le développement de ton projet d’affaires?

Comme pour plusieurs entreprises, la pandémie a un peu chamboulé l’avancement du projet. Pour l’instant, j’ai développé mon concept et trouvé mes fournisseurs, je m’apprête à passer les commandes pour pouvoir préparer les premières boîtes. J’en suis aussi à finir mon site web et mes outils marketing afin d’être prête à lancer le tout.

Au début, j’avais imaginé une belle soirée de lancement en présentiel, mais vu le contexte, ce n’est pas possible. J’en suis à voir comment je procéderai pour lancer officiellement Mumbox, idéalement ce printemps.

 

Quelles ressources es-tu allée chercher pour t’aider dans ton projet?

Mis à part mon cours en comptabilité et une formation en lancement d’entreprise suivie récemment, je me suis débrouillée par moi-même pour acquérir les connaissances que je n’avais pas. Sur YouTube, on trouve des tutoriels pour tout!

 

Quels défis as-tu rencontrés?

C’est certain que le fait d’être une mère entrepreneure aux études est un défi en soi. Gérer des enfants, suivre des cours et bâtir un projet d’affaires, tout ça en même temps, ça demande beaucoup d’organisation.

Le financement a aussi été un aspect complexe, surtout avec plusieurs fournisseurs et des montants minimums de commandes à respecter.

Finalement, il m’a fallu m’entourer de gens passionnés d’entrepreneuriat comme moi afin d’obtenir du soutien pour la réalisation de mon projet.

 

Implication et motivation

Pourquoi as-tu joint le club d’entrepreneurs étudiants du Cégep Édouard-Montpetit et en quoi cette expérience est-elle positive dans ton parcours d’entrepreneure?

Comme je l’ai dit précédemment, le soutien est important. Je voulais m’entourer de gens ayant le même désir d’entreprendre que moi.

La responsable des prêts et bourses du Cégep m’a invitée à une rencontre du club pour voir si ça pouvait répondre à mon besoin. En découvrant ce club où on apprend, on échange, on partage des idées et on bâtit des projets, j’ai tout de suite voulu m’y impliquer. Ça me donne une sorte d’encouragement à continuer et à persévérer.

En plus de mon implication dans le club, j’ai récemment participé au Défi entrepreneurial : Propulsez votre avenir lors du gala Inspiration de la Fondation du Cégep Édouard-Montpetit, dont j’ai été l’une des trois finalistes.

 

Que dirais-tu à d’autres étudiants qui souhaitent aussi se lancer en affaires?

Je dirais qu’il faut prendre des risques, surtout si tu sens que c’est fait pour toi. Même si ça prend du temps, vas-y petit à petit, mais fais-le.

 

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>