Entreprenante 2022: Emilie Anctil, Puzzle Organisation

Dans un monde où s’organiser est un perpétuel défi, Emilie Anctil propose une solution qui s’adapte à vos besoins et à votre réalité : la personnalisation de votre outil de planification. Que vous soyez étudiant.e, parent, entrepreneur.e ou autre, Puzzle Organisation vous offre la possibilité de bâtir et de personnaliser votre agenda selon les besoins de votre vie quotidienne.

Entrevue avec Emilie Anctil, cofondatrice et propriétaire de Puzzle Organisation.

Spécialiste en organisation

Que fait Puzzle?

Puzzle Organisation est une entreprise spécialisée dans l’organisation. Nous offrons un agenda personnalisable avec 15 choix de documents à y intégrer : menus hebdomadaires, listes de tâches, calendriers d’entraînement, budgets mensuels, etc. Les gens peuvent donc optimiser leur agenda en y ajoutant des outils organisationnels supplémentaires en fonction de leurs habitudes de vie. Ça devient un planificateur tout-en-un! En plus, tout est imaginé, créé, conçu, imprimé et assemblé à Québec. C’est fait à la main par notre équipe, donc un produit super local, en plus d’être à votre image.

Comment est venue l’idée de créer Puzzle?

L’idée est née de ma propre incapacité à trouver un agenda me permettant de planifier les différents aspects de ma vie. Comme l’offre sur le marché ne me convenait pas, j’ai décidé de concevoir mon propre agenda à partir d’un créateur de design en ligne.

C’est là que ma partenaire de l’époque et moi avons réalisé que la personnalisation d’agenda était une belle opportunité d’affaires. On entre dans une ère ou les produits personnalisés, c’est le futur. Les gens veulent payer pour quelque chose qui leur ressemble. On a donc commencé à créer des modèles de calendriers, de listes et d’autres outils de gestion.

Qu’as-tu trouvé le plus difficile dans le démarrage de ton entreprise?

Je crois que c’est tout l’aspect fiscal/légal/comptable que je trouve difficile, car je n’ai pas assez de connaissances à ce niveau, c’est très complexe. Ce qui m’allume, c’est la gestion et la création. Je suis une fille de marketing, donc j’aime faire la promotion du produit et entendre les commentaires des gens. C’est là que je sens que je réponds à un vrai besoin.

Une fille de projets

D’où vient ton intérêt pour l’entrepreneuriat?

C’est une bonne question! D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des « entreprises ». Enfant, je vendais des jouets et de la nourriture. Ado, j’ai créé une entreprise de vêtements. Je crois que j’ai toujours eu cette passion pour le développement de projets, ça m’habite vraiment.

Qu’est-ce qui te fait vibrer dans le fait d’entreprendre?

Ça me challenge. J’ai comme un petit feu en dedans de moi qui ne demande qu’à être alimenté. Gérer des projets, j’adore ça. Plus j’en fais, plus j’apprends, plus je me développe.

En tant que nouvelle présidente du club, j’essaie de me définir comme leader. Quel genre de leadership est-ce que je veux exercer? Je lis beaucoup là-dessus présentement.

Pourquoi as-tu joint le club entrepreneur du Cégep?

Je cherchais des opportunités. Avant même mon entrée au Cégep, j’ai écrit au club pour savoir comment m’y joindre. J’y ai fait une première année en tant que directrice communication-marketing, et maintenant je suis à la présidence de Garneau Travail.

Qu’est-ce que ça t’apporte de faire partie d’un club entrepreneur?

J’y apprends tellement de choses! D’ailleurs, c’est dans ce contexte que j’ai découvert Canva, l’outil que j’utilise pour créer les documents d’organisation de Puzzle.

J’ai aussi développé ma capacité à gérer plusieurs projets en même temps et j’ai appris à jumeler amitié et professionnalisme. La plupart de mes expériences entrepreneuriales, je les ai vécues dans le cadre de mon implication dans le club.

Comment se passe la conciliation entrepreneuriat et études?

Mon DEC, mon emploi à temps partiel, le club entrepreneur et Puzzle; c’est INTENSE! Mais c’est aussi super enrichissant, car tout est complémentaire. Je vis tellement de choses qu’au bout d’une semaine, j’ai l’impression de m’être développée mille fois. Au final, ça vaut vraiment le coup.

Qu’est-ce que tu vises avec Puzzle?

À court terme, je veux développer d’autres outils d’organisation pour tous types de personnes et tous types de besoins. Il n’y a pas de limites à la personnalisation! Je crois vraiment que Puzzle peut grandir et prendre de l’expansion, devenir une référence en organisation au Québec.

Au-delà de Puzzle, j’aimerais peut-être ouvrir ma propre agence marketing un jour. Une chose est sûre, je ne serai jamais la fille d’un seul projet. J’en ai toujours d’autres en parallèle, c’est ça qui m’anime. Je ne me ferme pas de portes et je reste ouverte aux opportunités qui pourraient me faire grandir, et surtout, me faire triper.

Quel conseil donnerais-tu à d’autres étudiants qui ont aussi un projet d’affaires en tête, mais qui hésitent à se lancer?

Je vais y aller avec un conseil optimiste, mais réaliste : Saute et vas-y, c’est un vraiment beau processus qui va te permettre d’apprendre et de te développer. En même temps, fais-le comme il faut; informe-toi, prépare-toi et entoure-toi.

Le meilleur point de départ, à mon avis, c’est les clubs d’entrepreneurs étudiants. C’est un contexte parfait pour apprendre! Tu es encadré et supporté, tu peux te tromper et recommencer. C’est une belle pratique avant de sauter dans le monde des affaires.

 

Découvre Puzzle sur Instagram, sur Facebook et sur le web

Courriel
Facebook
LinkedIn

Partagez cet article