Midi Inspiration – Présidence et relève

Le 17 février dernier avait lieu le deuxième Midi Inspiration des personnes-ressources, lors duquel elles ont échangé des bonnes pratiques sur le thème de l’encadrement de la présidence et de la relève des clubs.

Les modèles de gestion au sein des clubs

Les participants ont discuté du rôle de président ou présidente au sein d’un club. Est-ce que l’encadrement et la sélection du rôle de leader serait plus facile si la terminologie était différente et si les responsabilités étaient partagées entre les membres?

Il semble que, pour certains clubs, avoir une présidence et un exécutif bien définis est nécessaire et souhaitable. En effet, ce modèle vient rappeler celui d’autres organisations, permettant ainsi aux étudiants de vivre une expérience semblable à ce qu’ils pourraient connaître sur le marché du travail. Cela permet aussi d’organiser plus facilement la division des tâches par poste, et donc d’assurer la passation des responsabilités d’une année à l’autre.

« Chez certains, le titre de président crée un sentiment de responsabilité et d’engagement. »

Pour d’autres clubs, la structure hiérarchique n’est pas appropriée. Les étudiants ne se reconnaissent pas dans le modèle de gestion conventionnel. Certains ne veulent pas être contraints dans un seul poste, d’autres préfèrent être responsables de projets en fonction de leurs intérêts et de leur disponibilité. Des sous-comités sont donc créés et les responsabilités sont divisées entre les membres.

« Les jeunes entrepreneurs considèrent qu’ils portent plusieurs chapeaux, ils trouvent donc contre-intuitifs de se contraindre à un seul rôle au sein du club. »

S’il est nécessaire d’encadrer les membres et d’instaurer une certaine structure, il n’y a pas de méthode unique pour le faire. L’important, c’est que le fonctionnement du club reflète les valeurs et les idéaux des jeunes qui le composent. Soyez à l’écoute des besoins de vos étudiants et restez ouverts à explorer de nouveaux modèles de gestion.

 

La relève du club

Les personnes-ressources ont aussi abordé l’enjeu de la relève. Quel est le meilleur moment dans l’année pour assurer la passation des rôles ou pour recruter de nouveaux membres?

Certains préconisent l’élection d’une nouvelle présidence dès la session d’hiver, afin qu’une passation des responsabilités soit faite entre le candidat sortant et la nouvelle recrue. Ainsi, lors de la rentrée scolaire suivante, la nouvelle présidence connaît son rôle et est prête à démarrer la session dès le jour 1.

Pour d’autres, il est souhaitable (ou nécessaire) d’attendre au début de la session d’automne, afin de bénéficier de la période de recrutement pour aller chercher des candidats potentiels. La formation du club prend alors un peu plus de temps, mais ça donne la chance aux nouveaux étudiants de découvrir le club et de s’y impliquer, peu importe le poste qu’ils souhaitent occuper.

Dans tous les cas, le partage d’expérience entre les anciens membres et les nouveaux est une bonne manière d’assurer la pérennité du club. 

 

Mot-clé: adaptation

Dans une ère où les modèles de gestion sont remis en question et où les priorités des jeunes changent, il est important de savoir être à l’écoute et d’être ouvert au changement. Peu importe l’approche choisie par un club, elle doit convenir aux membres et leur permettre de développer leur leadership. Aussi, n’hésitez pas à leur partager la responsabilité d’assurer une relève forte pour le club. 

 

Pour plus d’idées, de conseils et de bonnes pratiques, inscrivez-vous au prochain Midi Inspiration (ou à toute autre initiative offerte aux personnes-ressources).

Courriel
Facebook
LinkedIn

Partagez cet article