Stimuler la fibre entrepreneuriale en temps de pandémie

Drummondville, 28 juin 2021 – Malgré une année scolaire majoritairement à distance pour les étudiants postsecondaires, l’ACEE du Québec a su soutenir son réseau de clubs d’entrepreneurs étudiants avec une offre d’initiatives entrepreneuriales stimulantes et variées. Retour sur cette année pas ordinaire marquée par la nouveauté.

Repenser pour s’adapter

Quel défi ce fut pour une organisation qui, chaque année depuis 28 ans, réunit des centaines de ses membres dans un hôtel pour un colloque entrepreneurial! En 2020, pour la première fois, l’équipe de l’ACEE du Québec a dû repenser entièrement sa programmation afin de s’adapter à la réalité pandémique. Ce travail de réfection a eu du bon pour l’organisation, qui a saisi l’opportunité de tester de nouvelles formules et de développer des projets novateurs. Si créativité et agilité furent nécessaires pour mettre sur pied des initiatives virtuelles pertinentes répondant aux besoins des membres de clubs, elles ont permis d’atteindre des résultats plus que satisfaisants.

Faire plus, autrement

Webinaires, compétitions entrepreneuriales virtuelles et ateliers interactifs en tout genre ont ponctué l’année scolaire 2020-2021. En huit mois, l’ACEE du Québec a mis sur pied 15 initiatives dans le but de garder ses clubs actifs et stimulés malgré la distance et le ralentissement des activités parascolaires et entrepreneuriales. Des outils d’accompagnement ont aussi été créés, permettant aux clubs de rester actifs dans leur établissement.

Nous avons même pris le pari d’ouvrir certains de nos webinaires à tous les étudiants des établissements postsecondaires, notamment à des groupes classes, afin de susciter l’intérêt de nouveaux étudiants envers l’entrepreneuriat et l’expérience club. L’engouement fut considérable, nos webinaires ont accueilli des participants par centaines. De nouveaux membres de club ont d’ailleurs été recrutés à l’issue de ces événements.

Encourager la culture entrepreneuriale

Au total, ce sont près de 2000 individus, principalement des étudiants postsecondaires, qui ont été rejoints par nos initiatives et qui, par le fait même, ont été exposés à l’entrepreneuriat. Ce constat nous rend fiers. Nous terminons cette année scolaire avec le sentiment d’avoir contribué à encourager la culture entrepreneuriale chez les jeunes, principalement en cette période où l’économie du Québec est à rebâtir.

À travers cette année différente, mais néanmoins palpitante, l’équipe de l’ACEE a grandi. Si elle reste composée des mêmes six humains passionnés, elle est plus grande de par ses apprentissages, ses découvertes et ses nouvelles pratiques. De par les défis relevés et les accomplissements réalisés, elle est aussi plus forte et plus confiante. Surtout, elle est prête pour une prochaine année remplie de concret, de vrai et d’action.

Partagez cet article

Share on email
Courriel
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn